LETIS formation :+33 (0)4 84 13 37 54

FINANCEMENT

TARIFS DE VOTRE FORMATION

Le prix de la formation comprend :

  • Vos cours en présentiel et supports pédagogiques
  • L’accès à votre espace élève privé sur notre intranet en 24/7
  • La supervision de vos pratiques de soins hors formation
  • La supervision (uniquement réservé aux stagiaires inscrits en formations Cursus Professionnels)
  • Vos examens oraux et écrits (uniquement réservé aux stagiaires inscrits en formations Cursus Professionnels)

Reste à votre charge :

  • Votre tenue de soins (Blouse de l’école obligatoire pour les stagiaires inscrits en Cursus Professionnels). Budget 60€ ou location 10€ par stage
  • Votre Kit de matériel (1 Drap de table éponge 150*200 + 1 drap plat 150*200 + 1 Holster et flacon bec verseur + 1 micro polaire 150*200 + 4 Serviettes de toilette 50*80 + 1 tapis de bain). Budget 80 € fourni par l’école ou location 15 € par stage
  • Vos livres
  • Vos frais de déplacement, d’hébergement et de restauration.

COMMENT FINANCER VOTRE FORMATION CHEZ LETIS?

LETIS est certifié Qualiopi, vous pouvez donc faire financer votre formation chez nous ! Pour obtenir un financement, demandez-nous un devis au préalable.

Selon votre situation personnelle, des financements spécifiques peuvent exister. Nous vous indiquons les démarches à suivre et partagerons avec vous les contacts, les accompagnements et les solutions en fonction de votre projet et de vos besoins.

Pour plus d’informations contactez-nous.

nous contacter

Aides possibles :

  • Le Compte Personnel de Formation (CPF)

Pour les personnes ayant eu un travail avant la période de chômage, vous avez la possibilité d’utiliser votre CPF pour financer tout ou partie de votre formation

  • L’Aide au Retour à l’Emploi (ARE) de Pôle emploi, si vous êtes éligible, peut servir à financer une partie de votre formation,
  • L’action de formation conventionnée (AFC)
  • L’aide individuelle à la formation (AIF)
  • L’action de formation préalable au recrutement (AFPR)
  • La préparation opérationnelle à l’emploi individuelle (POEI)
  • Aide du Conseil Général, pour les demandeurs d’emploi non indemnisés par l’assurance chômage
  • Votre entreprise d’accueil si vous trouvez une formation en alternance
  • Divers aides au cas par cas de la part des Mairies, de la CAF, des Conseils Départementaux …

Rémunérations possibles pendant la formation :

  • Si vous bénéficiez de l’indemnité chômage, l’Aide au Retour à l’Emploi Formation (AREF) vous couvre pendant la durée de la formation. Si la formation se poursuit au-delà de la couverture chômage, vous pourrez bénéficier de la Rémunération de Fin de Formation (RFF) ou d’un statut de Stagiaire de la Formation Professionnelle
  • Si vous n’êtes pas indemnisé par le Pôle emploi : vous pourrez recevoir une Rémunération de Formation Pôle Emploi (RFPE) si la formation est conventionnée par le Pôle emploi et qu’elle s’inscrit dans un projet personnalisé d’accès à l’emploi.

Conditions

Pour bénéficier d’une formation professionnelle en tant que salarié, vous devez avoir travaillé :

  • 36 mois pour les entreprises artisanales de moins de 10 salariés.
  • 24 mois pour les autres entreprises, dont 12 dans l’établissement où vous travaillez actuellement.

Aides possibles

  • Depuis le 1er janvier 2019, une contribution légale est versée par les entreprises pour la formation professionnelle et l’apprentissage. En échange de cette contribution, tous les salariés peuvent bénéficier d’un financement de leur formation. La provenance de cette aide au financement dépend du dispositif de formation choisi :

Le Compte Personnel de Formation (CPF) permet de cumuler des droits à la formation professionnelle tout au long de sa carrière : il est alimenté de 500€ par an et plafonné à 5000€.

Le CPF de transition professionnelle d’un salarié est financé par les CPIR – Commissions Paritaires Interprofessionnelles Régionales

Le Congé de Reclassement suite à un licenciement économique pendant le Congé de Reclassement est financé par l’Opérateur de Compétences (OpCo) dont dépend l’entreprise.

La Validation des acquis de l’Expérience (VAE) est prise en charge par l’entreprise si elle fait partie du Plan de développement des compétences. Si elle est à l’initiative du salarié, elle peut être prise en charge par le Compte Personnel de Formation (CPF).

Le Plan de développement des compétences et le dispositif Pro-A ont pour objectif d’assurer le maintien dans l’emploi du salarié et de lui permettre d’acquérir de nouvelles compétences, au regard de l’évolution du secteur.

Ces actions de formation sont principalement à l’initiative de l’employeur et prises en charge par l’Opérateur de Compétences (OpCo) dont dépend l’employeur.

Principe

  • L’alternance permet de se former à un métier en alternant des phases théoriques au centre de formation et des phases pratiques dans l’entreprise.
  • L’apprenti a le statut de salarié en CDD, les frais de scolarité sont entièrement pris en charge par l’Employeur et l’Etat.
  • Les apprentis disposent d’une carte étudiante.

Statut et Rémunération

Le contrat de travail en CDD donne droit à une rémunération calculée en pourcentage du SMIC progressive selon l’âge du stagiaire et la durée du contrat.

  • Certaines entreprises peuvent proposer des avantages complémentaires comme des tickets-restaurants, des indemnités de transport, des primes ou un treizième mois,
  • A la fin du contrat, l’apprenti peut être soit embauché dans l’entreprise soit il est considéré comme salarié sans emploi. Il peut à ce titre s’inscrire au Pôle Emploi et bénéficier d’une allocation chômage.
  • L’apprenti a droit à des congés payés sans condition d’ancienneté, jusqu’à ses 21 ans. Au-delà, il doit avoir au minimum un an d’ancienneté dans l’entreprise pour pouvoir en bénéficier.

Un dirigeant peut bénéficier d’un crédit d’impôt sur les dépenses de sa formation si l’entreprise relève d’un régime réel d’imposition sur les bénéfices (impôt sur le revenu ou sur les sociétés) ou bien est exonérée d’impôt quelle que soit la forme juridique et le secteur d’activité. Les micro-entreprises ou les micro-entrepreneurs sont exclues de ce dispositif.

Qui peut prétendre au crédit impôt formation ?

Le crédit d’impôt s’applique aux dépenses de formation d’un dirigeant de l’entreprise : entrepreneur individuel, gérant de société, président, directeur général, administrateur ou membre de sociétés par actions, notamment.

De plus, les formations éligibles correspondent à toute formation professionnelle continue telle que l’acquisition l’entretien ou le perfectionnement des apprentissages ou de conversion, d’anticipation à la vie professionnelle.

Le calcul du crédit impôt formation concerne le nombre d’heures de formation effectué (dans la limite de 40 heures par année civile et par entreprise), ce montant est à multiplier par la valeur du smic horaire au 31 décembre de l’année du calcul du crédit d’impôt.

L’Agefiph aide au financement des formations de remise à niveau, qualifiantes ou certifiantes dans le cadre :

  • du parcours vers l’emploi ;
  • du maintien de l’employabilité

Le montant de ces aides dépend de la nature du projet de formation, pour en savoir plus, consultez la dernière version du catalogue des interventions sur le site du Fiphfp.

Vous avez une question particulière sur le financement de votre formation, nous partagerons avec vous les informations complémentaires dont vous auriez besoins et vous recommanderons les organismes possibles pour répondre au mieux à votre situation.